Renouvellement du congé de présence parentale

Actualité sociale

Imprimer cet article

Renouvellement du congé de présence parentale

Un salarié va désormais pouvoir renouveler son congé de présence parentale en cas de rechute de l'état de santé de son enfant.

Tout salarié ayant un enfant à charge atteint d’une maladie ou d’un handicap, ou victime d’un accident grave, nécessitant une présence soutenue et des soins contraignants, a droit à un congé dit « de présence parentale ».

En pratique :  pour en bénéficier, le salarié doit faire une demande de congé à son employeur par lettre recommandée avec demande d’avis de réception ou remise en main propre contre décharge au moins 15 jours à l’avance. Un certificat médical précisant la durée du traitement prévisible devant être joint à la demande.


Le salarié peut ainsi prendre un congé d’une durée maximale de 310 jours répartis, selon son gré, sur une période de 3 ans, tout en étant indemnisé par sa caisse d’allocations familiales via l’allocation de présence parentale.

En revanche, jusqu’à présent, ce congé ne pouvait pas être renouvelé en cas de rechute ou de récidive de la pathologie de l’enfant bien que le Code de la Sécurité sociale prévoit la possibilité pour le salarié de bénéficier dans cette situation du renouvellement de son indemnisation.

La loi de simplification et d’amélioration de la qualité du droit met fin à cette incohérence en autorisant le renouvellement du congé de présence parentale lorsque l’enfant accompagné est victime d’une rechute ou d’une récidive.

Article du 31/05/2011 - © Copyright SID Presse - 2011